Le PCN contribue à une mise en œuvre efficace des Principes directeurs de l’OCDE à travers les actions suivantes :

La promotion des Principes directeurs :

Dans ce sens, le PCN organise et prend part à tout événement en relation avec les principes directeurs, et de manière générale, à tout événement en liaison avec la conduite responsable des entreprises ; organise des ateliers de formation sur la médiation et toute autre question ; intervient lors des conférences sur les thématiques le concernant, etc.

Le traitement des demandes de renseignements relatives aux Principes directeurs ;

Dans ce sens, le PCN répond aux demandes d’information émanant de toutes parties au sujet des principes directeurs, de la conduite responsable des entreprises, etc.

La participation à la résolution des problèmes soulevés par la mise en œuvre des Principes directeurs dans des circonstances spécifiques ;

Dans ce sens, le PCN constitue une enceinte de médiation et de conciliation permettant aux parties au litige de régler le différend les opposant à l’amiable, en offrant un service indépendant, transparent, impartial et gratuit.

L’établissement d’un rapport annuel au Comité de l’investissement de l’OCDE ;

Dans ce sens, chaque année, le PCN prépare un rapport annuel sur (i) ses activités menées l’année précédente, qu’elles concernent les événements organisés ou auxquels le PCN a pris part pour la promotion des principes directeurs auprès des parties prenantes ou visant l’amélioration de la performance des PCN (ateliers de renforcement des capacités, l’apprentissage par les pairs, l’évaluation par les pairs) mais aussi l’état d’avancement des circonstances spécifiques reçues par le PCN ; (ii) les politiques adoptées par le gouvernement en matière de conduite responsable des entreprises et (iii) les initiatives prises en matière de devoir de diligence notamment dans des secteurs spécifiques (extractif, agroalimentaire, textile, financier, minerais). Ce rapport est adressé à l’OCDE qui est transmis au comité de l’investissement de l’OCDE.